Galerie de tableaux

Cabinet de marqueterie de Spindler - Schloss Fantaisie / Bayreuth


 

"Motifs pastoraux"

 On trouve ici des éléments d'architecture quasiment bucoliques. Le paysage vallonné avec les pâtres et leurs moutons et même leurs bœufs fait retrouver une certaine identité avec le parc du château de Fantaisie. Un décompte privé de la cour de 1779 montre que la garde du bétail suisse de la princesse était aussi rémunérée : il y avait donc dans le parc du château des pâtres avec leurs troupeaux.

 A l'époque rococo, les troupeaux d'animaux servaient souvent de coulisses. La description d'une réception de gala dans le parc du château de Fantaisie en 1779 mentionne non seulement des troupeaux de bétail, mais aussi un ermite, un temple des vertus et une fête suisse, ce qui laisse entendre que la princesse Elisabeth Friederike Sophie favorisait déjà à cette époque l'influence de la mode des jardins sentimentaux. Les chalets suisses et les ermitages représentés sur les marqueteries de Spindler en donnaient naturellement une impression d'ensemble, puisqu'ils faisaient partie indispensable d'un jardin meublé.

 

 

 

normal
détail
normal
détail
 

 

 

 

normal
détail
normal
détail
 

retour
après - Motifs be bouquets